REVOLUTIONS DE 1917 : LE CHANTIER D’UNE NOUVELLE CULTURE ?

Colloque international organisé par la composante CIRRUS de l’équipe Eur’ORBEM (CNRS/Paris Sorbonne, UMR 8224), en partenariat avec l’équipe ERLIS (EA 4254) de l’université de Caen Normandie

et le soutien du CEFR de Moscou

Les jeudi 21, vendredi 22, samedi 23 septembre 2017 à Paris ;

lundi 25 et mardi 26 septembre 2017 à Caen

Comité scientifique (sous réserve d’acceptation des principaux intéressés) : Wladimir Berelowitch (EHESS et Genève), Catherine Depretto (Paris), Sheila Fitzpatrick (Chicago and Sydney), Luba Jurgenson (Paris), Boris Kolonitski (Saint-Pétersbourg), Hélène Mélat (Moscou), Michel Niqueux (Caen), Jutta Scherrer (EHESS), Michel Tissier (Rennes 2), Ekaterina Velmezova (Lausanne)

Comité d’organisation : Marie-Christine Autant-Mathieu (CNRS, Eur’ORBEM), Boris Czerny (Erlis, Caen), Aleksandr Lavrov (Paris Sorbonne, Eur’ORBEM)

_______________

Le colloque est consacré à la réévaluation de l’héritage de l’année 1917 en Russie et en Europe. Aujourd’hui, de profonds changements semblent affecter l’étude de la révolution d’Octobre et nécessitent son réexamen dans un contexte plus large, délivré de la polarisation idéologique. C’est l’idée de continuité qui prime désormais sur celle de rupture radicale, de dialogue entre l’ancien et le nouveau. La notion de « continuité dans les ruptures de 1917 » sera explorée dans les domaines culturel, littéraire et artistique. 

 

 

Personnes connectées : 1